Faux​-​semblants

by DUVET DU DIABLE

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
00:46
2.
07:25
3.
4.
06:13
5.
08:52

about

Cette musique a été créée pour être écouté dans la soirée, quand les rayons du soleil ne peuvent pas évaporer le pouvoir de la magie et quand la personne est seule - de préférence dans son lit, pour dormir.

------------------------------------------

This music was created to be heard in the evening when the sun's rays can not evaporate the power of magic and when the person is alone - preferably in bed, sleeping.

All music by Monseigneur Villancour. Cover art by Mathieu Vaillancourt

credits

released October 3, 2015

tags

license

all rights reserved

about

DUVET DU DIABLE Québec

Jouis de la vie depuis 2008 pendant que tu étouffes.

Toute la musique de Duvet du Diable provient du cerveau de Monseigneur Villancour.

contact / help

Contact DUVET DU DIABLE

Streaming and
Download help

Track Name: 28 Le jour d'orage
Notre histoire fut comme un météore
Et s'est rompu comme la foudre.
Viens visiter la ruine de mon coeur,
Ton sourire, ton odeur, tout de toi devient maladif;

J'ai beau m'enfoncer la tête dans l'étau de la raison,
Un gros trou béant à l'intérieur de moi
Nourrit ma panse d'encre noir et m'étrangle;

J'avais atteint le sommet qui m'épanouissait,
Mais cette sale vie au goût âcre
M'évince violement du haut de l'arbre du temps;

Qui en me regardant tomber,
Me perfore la peau de plus en plus
Et m'arrache mes accomplissements;

Mon corps meurtri bouge frénétiquement d'une danse maladroite,
De mes larmes naissent de nombreuses épines
Qui en passant me volent des lambeaux de chair;

Je perds le contrôle de ma chute, ma tête tourne.
J'étais ton roi, ton amour, ton petit joyaux.
Mais hélas, avec ta tête couverte d'effrois, mon sort est direction l'échafaud.
Track Name: Manque
C'est la fin de notre histoire.
Yeux fermés ou entrouverts,
Nos chemins se séparent
Terrassés et rongés par tes vers;
Heureusement c'est fini;
Invivable m'était rendu ta raison;
Aurevoir maladroite mélancolie.

Et te voilà encore une fois bercé
Par les faux semblants de ta vie éviscérée;
Incapable d'enlacer la solitude
Ton premier choix est de combler ce manque en décrépitude;
Gorgeant le vide qu'est ton triste coeur

Par n'importe quel GROSsier farceur